Archives de la catégorie ‘Horreur’

Ca* – Stephen King

Publié: juillet 22, 2011 dans Coups de coeur, Horreur

Résumé

Périodiquement, dans la petite ville de Derry (Maine), des événements tragiques se produisent : des enfants disparaissent, d’autres sont retrouvés morts, le corps déchiqueté, des incendies éclatent.

Six garçons et une fille de onze ans, qui forment un groupe d’amis fidèles, traquent cette « chose » abominable qui vit dans un réseau d’égouts abadonnés et peut prendre la forme qui lui plaît, y compris celle d’un clown qui attire les enfants avec des ballons de couleur.

Ils croiront être parvenus à anéantire le monstre, mais vingt-cinq ans plus tard tout recommence. Devenus adultes, les petits héros de 1958 se retrouvent pour affronter le mal à l’état pur. Une lutte longue et très périlleuse qui exige l’amour et l’amitié pour vaincre « Ca » qui, lui aussi, peut avoir peur…

Mon avis

J’ai lu ce livre grâce à une lecture commune organisée par Babynoux sur Livraddict. Cela m’a permis de prendre le temps de lire mon tout premier Stephen King.

La lecture commune est repoussée au mois prochain, mais puisque j’ai acheté le tome 2 et que j’attends impatiemment de pouvoir le commencer, j’ai préféré publier cette chronique maintenant. D’après les premiers échos que j’ai pu lire, ce livre est loin d’avoir fait l’unanimité, et je comprends tout à fait qu’on puisse ne pas accrocher, même si je l’ai littéralement dévoré.

J’ai trouvé que la narration extérieure apportait beaucoup au livre, car elle permet d’aller d’un personnage à l’autre, du passé au présent et vice-versa, et on a donc une vision d’ensemble de l’intrigue.

On commence par assister aux événements sanglants qui ont eu lieu à Derry, mais ils ne sont pas présentés comme des anecdotes : l’auteur prend son temps et raconte avec force de détails les événements, chacun constituant une véritable histoire. Ce style peut certes déranger, car on a l’impression de faire beaucoup de détours, mais j’ai aimé ce souci du détail qui permet de s’immerger complétement dans l’univers du livre.

La présentation des personnages se fait très progressivement, avec de nombreux aller-retour entre le présent et le passé. J’ai d’abord pris ces retours en arrière pour des flash-backs annexes, mais ce sont bien deux histoires qui se déroulent en parallèle. On a ainsi l’impression de connaitre personnellement chacun des protagonistes, de son enfance à sa vie d’adulte. La psychologie de chacun est très développée, même si l’on n’évite pas quelques clichés (la grande gueule du groupe, le maladif, le juif…). On comprend également les liens très particuliers qui unissent ces personnages, et la manière dont il se sont créés.

Je me souviens avoir remarqué que je ne me mélangeais pas les prénoms entre eux, je savais qui était qui, avec quels traits de caractère et quelle histoire.

On découvre ainsi peu à peu comment ces enfants ce sont retrouvés confrontés à Ca, et comment la promesse faite des années auparavant les ramène sur les lieux de leur enfance, théâtre de toutes leurs peurs, finir ce qu’ils avaient commencé.

Côté ambiance, c’est la première fois que j’ai la frousse en lisant un livre. C’est difficile à expliquer, mais j’ai trouvé que l’écriture de Stephen King permettait de créer une atmosphère particulièrement angoissante, dans laquelle je me suis totalement plongée. Même la lenteur de l’intrigue, qui se met en place petit à petit, contribue à créer cette ambiance si particulière.

Comme vous pouvez le constater, ce n’est pas loin d’être un coup de coeur pour moi (attendons le deuxième tome pour s’en assurer…), et je suis ravie d’avoir découvert Stephen King de cette manière. Je pense l’avoir lu au bon moment, c’est-à-dire lorsque j’avais du temps, et n’étant absolument pas pressée, j’ai pu prendre mon temps pour m’immerger dans le livre sans jamais trouver ça long.

Mon seul regret ? Ma WishList vient de prendre un sacré coup 😡 …

N’hésitez pas à découvrir les avis des autres participants de cette lecture commune : reveline, Aurélie.

Publicités