Archives de la catégorie ‘Divers’

Nos étoiles contraires – John Green

Publié: janvier 4, 2015 dans Divers

Nos-étoiles-contraires-de-John-Green-couvertureRésumé

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Mon avis

J’avais lu beaucoup de bonnes critiques sur ce livre (et cet auteur d’ailleurs), et la sortie du film m’a poussé à l’ouvrir pour en savoir plus.

A bien y réfléchir, je ne suis pas habituée à lire sur ce thème des enfants malades, et je craignais un peu l’excès de bon sentiments, le côté dégoulinant qui doit faire pleurer mais auquel je suis plutôt insensible – esprit de contradiction quand tu nous tiens. J’ai été de ce côté agréablement surprise. Certes la maladie des deux adolescents fait partie de leur vie, mais c’est sur leur relation et leurs personnalités que se construit toute l’histoire. Bien sûr ce livre est triste, mais j’en retiendrais surtout son côté poétique, et la foule de sentiments par lesquels John Green parvient à nous faire passer, défiant toute logique.

Druide – Olivier Péru

Publié: avril 16, 2013 dans Divers

DruideRésumé

1123 après le Pacte.
Au nord vivent les hommes du froid et de l’acier, au sud errent les tribus nomades et au centre du monde règnent les druides. Leur immense forêt millénaire est un royaume d’ombres, d’arbres et de mystères. Nul ne le pénètre et tous le respectent au nom du Pacte Ancien. Les druides, seigneurs de la forêt, aident et conseillent les hommes avec sagesse mais un crime impensable bouleverse la loi de toutes les couronnes : dans la plus imprenable citadelle du Nord, quarante-neuf soldats ont été sauvagement assassinés sans que personne ne les entende seulement crier.
Certains voient là l’oeuvre monstrueuse d’un mal ancien, d’autres usent du drame comme d’un prétexte pour relancer le conflit qui oppose les deux principales familles régnantes. Un druide, Obrigan, et ses deux apprentis ont pour mission de retrouver les assassins avant qu’une nouvelle guerre n’éclate. Mais pour la première fois, Obrigan, l’un des plus réputés maître loup de la forêt, se sent impuissant face à l’énigme sanglante qu’il doit élucider… Chaque nouvel indice soulève des questions auxquelles même les druides n’ont pas de réponses.
Une seule chose lui apparaît certaine : la mort de ces quarante-neuf innocents est liée aux secrets les plus noirs de la forêt.

Mon avis

Un superbe roman de Fantasy que j’ai eu du mal à lâcher avant la fin.

Pour commencer, la couverture me plaisait énormément, c’est d’ailleurs la principale motivation de mon achat, puisque je n’avais pas entendu parler du livre avant de le croiser chez mon libraire préféré, sans compter que le résumé était très laconique sur mon édition. Mais raison de plus pour m’y plonger, tout ce mystère m’intriguait…

On découvre donc l’univers où se déroule cette épopée par les yeux d’Obrigan, un Druide de l’ordre des Loups, chargé d’enquêter sur le meurtre sauvage de 49 soldats afin d’éviter une guerre entre les deux principales nations de ce monde. La vision des événements par le Druide nous permet d’appréhender au fur et à mesure du récit les particularités de cette caste de la population, leur vocation pour la forêt, mais aussi leur relation avec les hommes. Cette immersion lente permet d’éviter la surdose d’informations.

J’ai beaucoup apprécié le style d’Olivier Péru, à la fois riche et accessible, qui permet de s’immerger totalement dans l’univers qu’il a créé. Quelques longueurs sont à déplorer, mais cela permet aussi de renforcer le suspens, qui reste tout de même l’un des moteurs de l’intrigue…

En bref, une très belle découverte, et j’espère d’autres à venir avec les autres livres de l’auteur.

Le royaume de Tobin – Lynn Flewelling

Publié: mars 28, 2013 dans Divers
Tags:

Le royaume de tobinRésumé

Selon une ancienne prophétie, le royaume de Skala connaîtra la paix et la prospérité aussi longtemps qu’une Reine guerrière en occupera le trône. Mais l’usurpateur compte bien y mettre un terme, en éliminant toutes les prétendantes à la couronne. Pour protéger Tobin, l’ultime héritière d’une longue lignée de souveraines, une sorcière use d’une magie ancienne et interdite pour la transformer en garçon… Mais à quel coût !

Mon avis

Ce tome est le premier de la trilogie du Royaume de Tobin, réédité il y a quelques temps par les éditions J’ai Lu selon le découpage original.

L’histoire prend place dans le royaume de Skala, sous le règne de l’usurpateur Erius. Malgré la prophétie, assurant à Skala la prospérité tant qu’une reine dirige le royaume, ce dernier s’est accaparé le pouvoir, et élimine toute prétendante potentielle au trône. C’est dans ce contexte que nous faisons la connaissance de Iya, magicienne de son état, et d’Arkoniel son apprenti. Conscients de l’importance de la prophétie pour l’avenir du royaume, ils mettent en place un stratagème permettant d’épargner la vie de l’enfant à naître de la princesse Ariani. Enceinte de jumeaux, la vie du garçon est sacrifiée afin de pouvoir dissimuler le sexe de sa jumelle en lui faisant prendre son apparence, grâce à la magie d’une sorcière des montagnes. C’est ainsi que le jeune Tobin, sous les traits d’un garçon, échappe à une mort certaine.

Le sacrifice de la vie de son jumeau n’est pourtant pas sans conséquences, et le jeune Tobin, ignorant tout de ces intrigues, est élevé loin de la capitale et de la cour, isolé, entre un père trop distant, une mère meurtrie par le sacrifice de son fils et sombrant peu à peu dans la folie, et le fantôme de son frère jumeau.

Alors que la situation du royaume se dégrade, la guerre, la famine et la maladie frappant durement son peuple, le jeune garçon doit grandir, jusqu’au jour où il sera prêt à assumer sa véritable identité, et à revendiquer le trône, pour l’avenir et la survie de Skala.

Se plonger dans une nouvelle fresque de Fantasy est toujours pour ma part une étape un peu délicate ; je tourne souvent quelques temps autour du premier tome, me demandant si j’aurais la possibilité de me procurer la suite, si la saga sera aussi passionnante que les autres, si elle ne se finira pas en cul-de-sac… Bref beaucoup d’interrogations avant de me lancer, qui s’expliquent sûrement par le plaisir que j’ai à me retrouver totalement absorbée par ces fresques sans possibilités de m’en détacher.

Je dois avouer que j’ai mis du temps à apprécier ce premier tome. Peut-être un peu de fatigue le jour où je l’ai commencé, mais j’ai eu beaucoup de mal à différencier les personnages, à comprendre le rôle de chacun, et à comprendre le contexte. Je dois également préciser que je n’avais pas lu de résumé avant de commencer, ce qui ne m’a pas franchement aidé… Je relativise tout de même, cette phase a été relativement courte, et dès que nous retrouvons Tobin âgé de quelques années et ignorant tout des mystères entourant sa naissance, j’ai commencé à vraiment apprécier ma lecture ; ouf ce n’était qu’un faux départ ! Et plus l’histoire avance, plus on se demande comment le jeune garçon sera introduit à la cours, et pourrait finalement un jour dévoiler sa véritable identité, alors même qu’il n’est pas au courant du stratagème.

La rencontre avec Ki, son écuyer mais avant tout son compagnon de jeu, et son intégration au sein des Compagnons Royaux, formés au combat dans le but d’assurer la protection du futur roi, Korin, fils d’Erius, et cousin de Tobin, font inexorablement monter la tension du lecteur ; c’est un peu le moment où l’on se rend compte que ça y est, on est vraiment piégé, et qu’il ne nous reste plus qu’à dévorer ce qu’il reste de la trilogie pour essayer de se libérer. Bref, les joies de la fantasy 🙂

De retour…!

Publié: octobre 6, 2011 dans Divers

Après plus d’un mois d’absence, pour des raisons diverses et variées, me voilà de retour et bien décidée à ranimer mon blog ! La bonne nouvelle (pour moi), c’est que j’ai peu lu durant cette longue absence,donc je n’ai pas tant de post en retard…

Résumé

Selon Rebecca Bloomwood, « si l’on pouvait porter des vêtements neufs tous les jours, la dépression nerveuse n’existerait plus ». Droguée au shopping, notre héroïne s’expose à un nombre de tracas aussi impressionnant que le montant du relevé de sa carte de crédit. Témoin la riche correspondance qu’elle entretient avec son banquier…

Comble de l’ironie : Beckie est journaliste à Réussir vos épargnes, où son travail consiste à expliquer à ses lecteurs comment gérer leur budget. Les dettes s’amoncellent… Un dernier shopping pour se remonter le moral ? Impossible, toutes ses cartes sont bloquées. De solutions empiriques en effroyables mensonges, c’est la panique. De quoi miner aussi son début d’histoire d’amour avec le séduisant homme d’affaires Luke Brandon.

A ce stade, une issue heureuse ne tiendrait-elle pas du miracle ?

Mon avis

Voilà ma première lecture de « chick-lit ». C’est un genre qui m’attirait peu, mais à force d’en entendre parler (et en bien), je me suis dit qu’il fallait quand même essayer…

On ne peut pas dire que ce soit une expérience très concluante. J’ai apprécié le livre, mais je ne me suis pas sentie transportée par cette histoire. Becky est drôle, j’avoue avoir souvent souri en la voyant s’imaginer s’enflammer à la moindre étincelle, et s’inventer des vies magnifiques. Son obsession pour le shopping tourne parfois à la caricature, mais finalement l’ensemble se tient assez bien.

En fait, il n’y a rien qui ne m’ait particulièrement déplu, c’est une lecture légère, facile et plutôt rapide, mais je ne me suis pas sentie « happée » par l’histoire (d’autant plus qu’en passant juste après L’Ombre du Vent, la concurrence était rude…)

Et puis il y a tellement d’autres livres que j’ai envie de lire, que je crois que je vais mettre de côté ce genre pour quelques temps !

Bienvenue chez moi :)

Publié: juin 15, 2011 dans Divers

Après la consultation frénétique de blogs de lecture et de forum depuis quelques semaines, je me suis décidée à me lancer… et voilà mon propre blog !

Bon alors pour commencer : qui suis-je?

Grande lectrice depuis mon tout jeune âge, je vogue aujourd’hui vers mes 23 ans, et la fin de mes études. J’aime alterner les genres des livres que je lis, entre la fantasy, les thriller, les romans historiques et la littérature (et oui, quel programme!). Histoire de préciser tout ça, je vais essayer de citer quelques uns de mes livres préférés :

Le cycle de l’Assassin Royal de Robin Hobb

Les piliers de la terre de Ken Follett

Ensemble c’est tout de Anna Gavalda

Ne le dis à personne de Harlan Coben (enfin pour être totalement honnête, je n’ai aucun souvenir concret de ce livre, hormis de l’avoir dévoré et adoré sur le coup, mais je compte y remédier en le relisant dans un futur plus ou moins proche)

En ce moment, je viens de finir la Trilogie des Joyaux de David Eddings (sujet de mon prochain post!), et je m’attaque à Mystic River de Dennis Lehane, que je vais rejoindre de ce pas !