Druide – Olivier Péru

Publié: avril 16, 2013 dans Divers

DruideRésumé

1123 après le Pacte.
Au nord vivent les hommes du froid et de l’acier, au sud errent les tribus nomades et au centre du monde règnent les druides. Leur immense forêt millénaire est un royaume d’ombres, d’arbres et de mystères. Nul ne le pénètre et tous le respectent au nom du Pacte Ancien. Les druides, seigneurs de la forêt, aident et conseillent les hommes avec sagesse mais un crime impensable bouleverse la loi de toutes les couronnes : dans la plus imprenable citadelle du Nord, quarante-neuf soldats ont été sauvagement assassinés sans que personne ne les entende seulement crier.
Certains voient là l’oeuvre monstrueuse d’un mal ancien, d’autres usent du drame comme d’un prétexte pour relancer le conflit qui oppose les deux principales familles régnantes. Un druide, Obrigan, et ses deux apprentis ont pour mission de retrouver les assassins avant qu’une nouvelle guerre n’éclate. Mais pour la première fois, Obrigan, l’un des plus réputés maître loup de la forêt, se sent impuissant face à l’énigme sanglante qu’il doit élucider… Chaque nouvel indice soulève des questions auxquelles même les druides n’ont pas de réponses.
Une seule chose lui apparaît certaine : la mort de ces quarante-neuf innocents est liée aux secrets les plus noirs de la forêt.

Mon avis

Un superbe roman de Fantasy que j’ai eu du mal à lâcher avant la fin.

Pour commencer, la couverture me plaisait énormément, c’est d’ailleurs la principale motivation de mon achat, puisque je n’avais pas entendu parler du livre avant de le croiser chez mon libraire préféré, sans compter que le résumé était très laconique sur mon édition. Mais raison de plus pour m’y plonger, tout ce mystère m’intriguait…

On découvre donc l’univers où se déroule cette épopée par les yeux d’Obrigan, un Druide de l’ordre des Loups, chargé d’enquêter sur le meurtre sauvage de 49 soldats afin d’éviter une guerre entre les deux principales nations de ce monde. La vision des événements par le Druide nous permet d’appréhender au fur et à mesure du récit les particularités de cette caste de la population, leur vocation pour la forêt, mais aussi leur relation avec les hommes. Cette immersion lente permet d’éviter la surdose d’informations.

J’ai beaucoup apprécié le style d’Olivier Péru, à la fois riche et accessible, qui permet de s’immerger totalement dans l’univers qu’il a créé. Quelques longueurs sont à déplorer, mais cela permet aussi de renforcer le suspens, qui reste tout de même l’un des moteurs de l’intrigue…

En bref, une très belle découverte, et j’espère d’autres à venir avec les autres livres de l’auteur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s